» d’une gravure l’autre »

 » d’une gravure l’autre »

« d’une gravure l’autre »
Musée de Cerdagne

Cal Mateu

L’altérité au centre de l’être

Dernier acte dans la chronologique des processus intriqués d’existence et de création.
Un acte qui contient les 5 autres et met l’accent sur la question : l’altérité au centre de l’être.

Il y a là comme une boucle, un enroulement comme ceux qui régissent les topologies analytiques de mes œuvres peintes, dans la formulation même, on retrouve l’acte 1, la gravité au centre de l’être et on ne peut s’empêcher de mettre en perspective la gravité et l’altérité, se partageant un même sanctuaire ultime de l’être.
il semblerait que ces règles fondamentales autour desquelles nos vies se raccrochent ne seraient rien sans ce vide constitutif qui les séparent, et les retroussent parfois ….
il faut accepter de procéder sur cette contradiction de structure car c’est précisément elle qui nous permet à la fois une distanciation, une mise en perspective de notre socle théorique face à la contextualité changeante du réel et à la fois une immersion simultanée.

il faut accepter que notre identité soit habitée par de la discontinuité, qu’elle puisse s’écarter de la trajectoire que nous avions anticipé pour elle, dès lors qu’elle continue de résonner avec le socle permanent et continu qui nous fonde.

A Cal Mateu, nous ne sommes plus dans un monument emblématique dédié à un Dieu ….
nous sommes dans un espace dédié à l’homme, à sa subsistance, un outil pour vivre.
D’ailleurs le Docteur en Archéologie Pierre Campmajo, à l’origine de la mise en lumière de cette ferme cerdane , voulait la donner à voir, à ressentir dans son activité originelle.
Il s’agissait alors de découvrir une ferme cerdane sinon en représentation mais en présentation, c’est à dire en activité.
Il y avait , comble de la médiation, un dénie de médiation à vouloir laisser le visiteur seul, face à ce morceau de réel.

Cette Ferme cerdane, bien que classée Monument Historique, est l’intruse dans la collection des édifices religieux choisis, elle retrousse par sa présence une lecture amorcée en 4 actes de l’ensemble du projet …
Elle déplace le sacré des Cieux vers le ciel, de Cerdagne…
Elle sera investie par notre collectif avec la même envie, le même engagement, la même intentionnalité, et seule son inscription sociale sera une erreur dans la logique du projet et ouvrira une brèche réflexive.
L’altérité sera pour le coup au centre de la réflexion portée sur le projet.

..

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *