abordage aux confins du connu et de l’inconnu

abordage aux confins du connu et de l’inconnu

géotextiles / acrylique 250×100  et 100×80

exposition dans la crypte du cloître d’Arles-sur-Tech – été 2016

« Abordage aux confins du connu et de l’inconnu » titre emprunté à un texte de la sémioticienne  Joëlle Réthoré, exprime bien le vécu de ce moment , de cet espace interface qui advient dans le déroulé du rituel de peindre quand l’intention s’efface , quand l’objectivation de la pensée plastique laisse la place à un nouvel ordre de la peinture, dont je me vis comme l’origine mais dont je ne mesure ni l’anamnèse ni le projet…Le moment où j’accepte ce qui se présente au bord de ma démarche, au delà du bord de ma démarche et qui l’inonde d’un doute méthodique. Non seulement je l’accepte mais je le porte, le désire et l’excède dans l’élan d’une « représentation de liberté » acquise contre moi même et par moi même. Il y a une squeeze du moins de ce qui préside à la décision de mes actes  « peinture ».

Ce processus, je le vis comme un abordage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *